J’ai arrêté temporairement ce blog parce que je suis en train de transcrire
les conférences de Pastor, que vous pouvez lire dans cette page :

www.omniaetpastor.blogspot.com

A-T-IL EXISTÉ LE JARDIN D´ÉDEN ?



Oui, mais pas comme les gens l’imaginent. Ce n’était pas un lieu paradisiaque situé dans un endroit mystérieux, mais une époque de la Terre dans le passé très lointain où l´humanité vivait insouciante, car elle n’était pas encore responsable de ses actes, c’est-à-dire qu’elle n’était pas encore soumise au karma (la Loi de redistribution).

« Autres fois, dans la genèse, le monde était idéal. Je ne dirais pas parfait, parce que la perfection n’existe que dans une conscience éveillée [ce que n’est pas encore l’homme actuel, il est à peine semi-éveillé]. Quand je parle d’idéal, je parle tout simplement d’un monde où les hommes donc ne connaissaient pas le mal, pas la violence, ni le besoin de gagner son pain, celui-ci était automatiquement généré par la nature.

Ce monde idéal ne pouvait pas continuer dans l’idéal parce qu’il ne permettait pas à l’homme de découvrir sa propre puissance, puisque la nature générait absolument tout ce dont l’homme avait besoin. Un peu comme les parents qui assistent sur tous les besoins de l’enfant jusqu’à ce qu’il soit capable de s’assurer lui-même. L’enfant n’est pas mûr comme ses parents parce que justement il n’a pas à se confronter aux mêmes problèmes que ses parents. Il est porté par ses parents, protégé par ses parents. De la même manière l’humanité quand elle est naissante, à cet état là ne peut pas se lancer dans la vie toute suite et toute seule. Il faut une matrice et cette matrice, ce début c’est la nature.

Il faut donc pour cela que la nature soit déterminée d’après des lois qui ne puisent jamais être en relation avec l’homme [car par son immaturité, l´homme détruirait la nature], mais directement en correspondance avec le mental des Maîtres. Donc la nature tire les ordres, tire l’énergie, tire la régénération dans l’énergie des Maîtres, de la Hiérarchie qui guide le développement de l’humanité et qui va créer justement ce monde-là.

Au fur et à mesure du temps qui passe et que l’on estime l’homme suffisamment mûr pour devenir un être conscient et autonome. Les Maîtres dépolarisent la nature, ils la retirent en fait de leur aura et ils la branchent en quelque sorte sur le pôle que représente l’homme. Et c’est à partir de ce moment-là que l’homme devient responsable de la nature et que la nature rappelle à l’homme ses responsabilités. Et c’est de là que nait le karma, car si la nature continuait à être polarisée dans l’énergie des Maîtres et bien le karma lui-même n’existerait pas. Tout serait tellement parfait d’après la Loi [comme on représente le jardin d’Éden : le paradis sur terre] que la nature ne penserait pas à générer un karma et l’homme pourrait faire absolument tout ce qu’il voudrait de bien ou de mal. Jamais personne et aucune loi ne viendrait pas le redresser.

C’est parce que cette nature a été dépolarisée et qu’elle est fixée maintenant en étroite relation avec l’homme, que l’homme a trouvé par la même vis-à-vis de lui et en face de lui la notion de karma. »
Pastor (guide spirituel, conférence du 17-09-88)

Je l’explique avec le règne animal. Les animaux ont un comportement égoïste et même parfois cruel, comme par exemple quand un nouveau lion devient le mâle dominant et qu’il tue les lionceaux, mais malgré leurs mauvaises actions, les animaux ne génèrent pas de karma, parce qu’ils ne sont pas responsables de ses actes, ils agissent par instinct. De même les premiers humains pouvaient faire de bien ou de mal, cela ne générait pas de karma parce qu’ils n’étaient pas conscients et comme tel responsables de leurs agissements.


QUAND FÛT CETTE PÉRIODE

L’ésotérisme enseigne que l’humanité se développe au cours de la quatrième ronde à travers sept grandes civilisations, appelées races-racines. Nous sommes actuellement dans la cinquième race-racine. Ce n’est qu’au cours de la troisième race-racine que l'humanité éveilla son mental, donc le jardin d’Éden correspond à la période antérieure.


DANS LA BIBLE

Lorsque l’on étudie l’ésotérisme, on se rend compte que l’enseignement de l’anthropogenèse se trouve décrit en forme symbolique dans la Genèse de la Bible, avec les inévitables altérations dues aux siècles de transmission de la narration. Voici quelques parallélismes :

  •  Mâle et femelle furent créés à la fois. (1:27)  Or au cours de la troisième race-racine la séparation des sexes se concrétisa, avant les humains se reproduisaient par d’autres méthodes que j’explique en races. 
  •  L'Éternel-Dieu fit pour l'homme et pour sa femme des tuniques de peau, et les en vêtit. (3:21)  Les premières races humaines étaient éthérées, ce n’est qu’au cours de la de la troisième race-racine que les humains ont commencé à disposer de corps physiques. 
  •  L'Éternel-Dieu dit : “Voici l'homme devenu comme l'un de nous, en ce qu'il connait le bien et le mal. Et maintenant, il pourrait étendre sa main et cueillir aussi du fruit de l'arbre de vie, il en mangerait, et vivrait à jamais.”(3:22)  Au cours de la de la troisième race-racine les humains éveillèrent leur mental et furent capables de comprendre les conséquences de leurs actes. Avant cela ils étaient dépourvus du discernement.
_  _  _

Cependant, comme on vient de le voir, contrairement à ce que dit la religion, la sortie du Jardin d’Éden ne fût pas un châtiment, mais une nécessité pour que l’homme découvre sa propre puissance et avec elle sa responsabilité vers la Nature et l’Univers, pour qu’il développe sa divinité.
(Ceci je l’explique en rondes : développement de l'homme)


DANGERS DU VOYAGE ASTRAL



Le voyage au plan astral n’est pas quelque chose dont j’aime parler, parce que tout simplement à l’heure actuelle, dans l’esprit des gens, il y a beaucoup trop de préoccupations et intérêts par rapport avec l’astral.

Lorsque vous faites une projection astrale, vous allez dans l’astral, or, tous nos efforts (des Maitres et la Hiérarchie) visent à vous faire dépasser le plan astral. Nous ne voulons plus que vous soyez dans l’astral, que ce soit de manière consciente ou inconsciente. Consciente justement lorsque vous êtes en dédoublement, et inconsciente lorsque vous vivez comme vous vivez maintenant (remplis de pensées et sentiments négatifs ou dépressifs qu’à niveau vibratoire vous connectent avec le bas astral).

Nous ne voulons plus cela. Il ne faut pas faire des flashs en arrière, faire des retours en arrière. Laissez aux atlantes ce qui appartenait aux atlantes, et possédez ce qui vous appartient en temps que nouvelle civilisation. Vous devez vous élever vers le plan mental, vous devez absolument vous propulser vers l’intelligence divine, car le plan mental c’est cela : l’intelligence intérieure, l’intelligence divine, l’appréciation et l’entendement des choses.

L’humanité au cours de la quatrième ronde est en train d’évoluer à travers sept grandes civilisations, où dans chacune va développer plus particulièrement un des sept principes que composent l’être humain (voir corps subtils). Dans la civilisation atlante se fut le corps émotionnel, dans la civilisation actuelle c’est le mental (je le détaille en races-racines)

Qu’avez-vous à faire de toutes les curiosités qu’offre le plan astral ?
Voir les couleurs que rayonnent les êtres ?
Qu’avez-vous à faire qu’un arbre vous révèle son véritable visage sur le plan astral ?

Vous avez déjà dépassé cela !

(Car nous l’humanité actuelle, avons réincarné avant comme la civilisation atlante)

Le plan astral, même s’il est vibratoirement plus subtil que le plan physique, il est encore plus illusoire que le plan physique. C’est dans le plan astral que réside le plus grand magma d’illusions que l’homme peut contempler. C’est la subtilité de la substance que le compose qui permet cette chose. Le plan physique est inéchangeable. Lorsqu’il y a un rocher, il y a un rocher et si vous ne le voyez pas, vous tombez dessus. Tout ce que vous pouvez faire c’est le détruire, le faire exploser, mais il sera encore du rocher, même éparpillé en cailloux. Or, dans le plan astral, vous pouvez trébucher sur un rocher, parce que l’être que vous venez de frôler astralement avec votre propre corps astral, a créé à ce moment un rocher avec son imagination.

Alors, où est la réalité dans l’astral. Est-ce qu’il y a un rocher ou est-ce qu’il n’y en a pas ?

Lorsque vous montez sur le plan astral, vous pouvez vous déterminer une tout autre configuration. De blanc, vous pouvez devenir noir, d’occidental devenir asiatique, de barbu devenir chauve, de grand devenir petit et inversement. Vous pouvez rencontrer tous les hommes, tous les êtres qui vous plaisent, depuis votre voisine, jusqu’à Dieu le Père, lui-même et oui !

C’est justement le pouvoir du plan astral et c’est à ce niveau-là que se situent la plupart des magiciens, et je dirais de petits magiciens, car le véritable magicien travaille avec l’énergie divine et non pas avec la matrice de la matière physique que représente l’astral.

Le premier grand danger est que l’homme qui se projette dans le plan astral, rencontrez toutes sortes d’illusions et s’il n’est pas assez avisé, croit justement que cela est la vérité, pouvant se confondre et même se perdre dans son chemin d’évolution spirituelle, dans sa libération cosmique. 

Ainsi, si sur le plan astral, vous rencontrez vos amis ou familiers décédés, vous pouvez être sûr que cela est une illusion, car il n’est pas possible de rencontrer un désincarné sur le plan astral, parce que les désincarnés ne résident pas sur le plan astral (voir kama-loka), cela n’est pas un lieu de résidence, c’est un lieu de substance, de mutation, de transformation et de création. C’est donc plutôt une transition entre deux plans, entre le plan spirituel et le plan physique.

Quand vous sortez de votre corps physique, si vous êtes capable d’y accomplir des prodiges, c’est-à-dire qu’il vous semble possible d’élever des églises, de créer des arbres, de créer des mers, de créer toute sorte de choses, alors fuyez, car cela est le plan astral, vous êtes dans l’illusion et vous êtes en grand danger.

Le second danger du plan astral, est qu'il existe toute une gamme d’énergies, donc, de petits êtres qui ont le devoir de constituer de par leur substance et leur être même, ce plan astral. Et lorsqu’ils arrivent à rencontrer un être humain, ils se précipitent en lui, parce qu’ils ont faim d’énergie. Ils ne sont pas méchants et la nature leur donne suffisamment d’énergie pour exister, mais s’ils voient la possibilité d’obtenir plus, ils se jetteront sur elle. (Cela me rappelle les prédateurs de la jungle. De même que nous évitons d’allers seuls à la jungle pour ne pas nous faire dévorer, il ne faut pas non plus aller seul dans la jungle astrale pour éviter de nous faire vider de notre énergie)

Alors il faut absolument dépasser ce plan astral

De quelle manière ?

Ceci l’explique dans

Pastor (guide spirituel, 07-11-87)

MÉTHODE POUR ACCÉDER AUX PLANS SUPÉRIEURS D'EXISTENCE



Pour ceux qui sont susceptibles de pratiquer la projection astrale, ils doivent éviter d’aller au plan astral, car ils courent des risques (voir dangers du voyage astral). S’ils veulent développer leur capacité, alors ils doivent se projeter à de plans supérieurs, et pour cela il faut qu’ils soient disciplinés et se donnent une direction. Ils doivent donc avoir une démarche quotidienne vis-à-vis de la spiritualité.

Aussi ils doivent prévoir le moment où ils se projetteront. Une projection qui se déroule sur les plans spirituels, ne se décide pas comme ça par caprice :

- « Il est trois heures, je n’ai rien à faire je vais monter »

Lorsque l’on veut aller dans de plans supérieurs, il faut faire appel au guide de la dimension. Donc, vous vous présentez, vous vous élevez petit à petit, mais il faut que quelqu’un vienne vous chercher pour vous faire passer le cap de cette autre dimension. Donc quelqu’un qui se dédouble sans jamais rencontrer un guide qui le dirige, ne fait que voyager dans l’astral et jamais dans l’autre dimension.

Pourquoi cette nécessité du guide, du passeur, qui justement était un mythe et je dirais presqu’un dogme chez les égyptiens ?

(Les anciens égyptiens considéraient que le vécu en rêves était aussi réel –seulement que dans une autre dimension– que quand ils étaient éveillés. Je suppose que les anciens occultistes d’Egypte avaient une connaissance profonde des guides, qu’influença la religion du peuple. Ainsi dans la mythologie égyptienne, le dieu Anubis était chargé de guider l’esprit des morts vers l’autre monde)

C’est une nécessité, car quand il y a un changement de plan, il se produit aussi un changement de type vibratoire, et lorsqu’il y a changement vibratoire, il faut que quelqu’un vienne pour vous protéger, pour vous adapter à la nouvelle vibration que vous rencontrez. Il faut bien que vous compreniez, cette réalité qu’est la vibration. Plus vous montez dans les plans subtils que composent la Création, et plus la substance qui les composent vibre intensément.
Je le détaille en explication ésotérique d’E=mc² .


Sur le plan physique, vous êtes déterminés par une certaine vibration, vous émettez un certain son, qui a les aspects et les conséquences de votre évolution spirituelle. Toute l’humanité, sans considérer les aspects d’évolution spirituelle, a le même son de base, donc la même vibration.

Pour passer dans un autre plan, dans une autre dimension, ce son de base va changer, un autre va s’installer d’un coup, comme si vous vouliez faire passer une énorme énergie dans une ampoule qui n’est pas prévue pour cela, tout saute. De la même manière, pour un humain qui veut changer de plan, s’il n’a pas son guide, le guide d’entrée, le passeur de la dimension pour l’adapter, le protéger, qui lui sert d’écran, sans lui, l’humain ne pourra pas passer. Ce qui ne veut pas dire que forcément ce guide va se révéler à vous, par exemple quand vous le rencontrerez, vous ne pourrez voir que sa silhouette. Donc,

Que faut-il faire pour que le passeur apparaisse ?

Vous devez faire des mérites pour pouvoir rencontrer ce passeur. Il faut vous centrer dans la spiritualité et pas de manière anodine, sérieusement, et chaque jour prononcer une formule d’alliance, que ce soit une prière que vous avez reçue, que vous composez vous-même, ou que vous empruntez à une école ou un ordre initiatique. Ainsi, cela crée l’appel et cela crée surtout un terrain vibratoire, où la rencontre avec le passeur et l’alliance avec lui va pouvoir se faire.

Chaque jour vous construisez le rendez-vous, vous construisez le passage, et vous promettez qu’à tel jour, telle heure de la situation terrestre, vous vous proposerez au passage. Et ainsi, arrivé au jour et à l’heure, commencez votre exercice. Vous allez forcément dans un premier temps sortir sur le plan astral, parce que vous ne pouvez pas passer au deuxième étage sans être d’abord passé par le premier. Il faut monter étage par étage, dimension par dimension. Mais vous n’y resterez pas, le passeur viendra vous chercher et vous remarquerez tout de suite la différence.

Pour ceux qui ont l’habitude de se dédoubler sur le plan astral, il change tout simplement de décor, de civilisation, il rencontre d’autres gens, d’autres habitudes, d’autres idéaux, etc. Mais fondamentalement, leur conscience reste la même et ils n’ont pas eu de passage dans l’inconscience. Consciemment ils sont passés d’un état à un autre.

Lorsqu’il y a changement de dimension, de plan subtil, il y a le guide qui vient vous chercher, et vous avez l’impression d’être tiré de la nuit, vous avez l’impression d’être tiré du sommeil. Même si vous étiez conscient sur le plan astral et passé consciemment sur le plan astral, lorsque le passeur vient vous chercher et qu’il vous tire dans l’autre dimension, vous changez de plan de conscience et vous êtes tirés de la nuit, parce que plus on s'élève de vibration et plus la conscience s’éveille. C’est pourquoi on appelle aussi les plans subtils des planas de conscience.

Vous ne percevez pas cette différence quand vous vous projetez dans l'astral parce que la conscience du plan astral n’est pas une conscience plus évoluée que celle que vous avez sur le plan physique. Ce n’est pas une conscience spirituelle.

Pastor (guide spirituel, 07-11-87)

COMMENT VOYAGER AUX ÉTOILES AVEC LE MENTAL ?



Qui te dit que tu ne peux pas voyager dans l’espace par ton mental ?

Il faut te fixer sur l’étoile. Il faut que tu t’asseyes un soir où il fait doux, un soir où le ciel est clair, où il n’y a pas de nuages qui circulent. Tu te mets en méditation, tu choisis une étoile, tu vides complètement ton esprit. Tu fixes ton mental sur cette étoile, tu ne penses qu’à cette étoile. Tu n’animes aucun désir, pas plus celui de sortir de ton corps, que de la voir. Tu ne penses qu’à l’image de cette étoile. Et si t’arrives au moment de méditation exact et bien ton mental va rejoindre cette étoile et tu verras tout ce qui se passe. Tu pourras voir si elle est en train de vivre, de mourir ou de naître, de quelle nature est sa lumière. Tu pourras même chevaucher la lumière, son rayon, ce qui fait que ce sera ce rayon qui te ramènera dans ton corps.

Comme tu peux le constater, les vaisseaux spatiaux, les soucoupes volantes ou les ovnis dans ce phénomène n’ont qu’une place très restreinte.

Tu es toi-même une soucoupe !

Tu as tous les corps en toi pour voyager dans toutes les sphères de l’Univers et sur toutes les planètes, mais il fait savoir déclencher l’activité de ces différents corps. Et tu ne peux déclencher l’activité et le voyage de ces différents corps que si tu es un disciple, que si tu calmes ce corps épais du désir, que si tu fais le tri dans toutes tes illusions.

Comment peux-tu voyager avec ton corps mental ?  Si tes corps inférieurs sont encore très lourds, accaparés par toute sorte de désirs, de passions, d’égoïsmes, de névroses, de sexe, de tabac et d’alcool, etc.
PAS POSSIBLE !

Forcement l’étoile te paraitra très loin et il faudra à ce moment-là un véhicule pour espérer aller un jour. Un véhicule qui sans effort transportera tes lourds corps inférieurs. Et lorsque tu débarqueras sur cette étoile, sans doute tu ne verras rien, parce qu’il n’y a pas forcement de choses à voir sur le plan physique d’une étoile. (Je dirais même que le plus intéressant se trouve dans les plans subtils, voir

Pour être donc sûr de rencontrer la vie là où elle se trouve, allège-toi. Allège-toi de tes désirs, allège-toi de ta matière. Entre en méditation te fixant sur une planète, sur une étoile et laisse l’astre par écho aspirer hors de toi, le corps propice pour rencontrer la vie qui se développe sur cette planète, sur cette étoile. (Pour mieux le comprendre lire

On ne va pas partout avec le corps astral.

Qui peut visiter Sirius avec son corps astral ?

Personne

Sirius est largement au-dessus du monde astral de l’homme. Par contre, si j’essaye d’être un disciple, si j’essaye de purifier mes désirs. Au moment où je pense à Sirius, au moment où je me fixe sur Sirius. Si ma pensée est pure et vivace, elle ira jusqu'à Sirius. Si Sirius m’accepte parce qu’elle verra la nature de ma pensée et la nature du corps qui correspond à l’expression de sa vie. Si je suis accepté Sirius va déclencher par aspiration le voyage de la dimension, ma dimension du corps qui en moi corresponds au corps, au plan sur lequel il y a la vie dans l’espace de vie de Sirius.

_  _  _

Si je vous raconte toutes ses choses c’est non seulement pour démythifier le phénomène ovni, mais surtout pour vous remplir de la certitude que toutes les vies peuvent communiquer à partir du moment où on se place sur le plan où la communication est possible. Si je veux communiquer avec le rocher, je n’ai qu’à mettre mon pie où je sens le rocher. Si je veux communiquer avec l’âme du rocher, je vais devoir me dilater, donc me placer moi-même à l’intérieur de moi-même, dans une autre dimension. Dimension qui correspond à la dimension dans laquelle vit l’esprit du rocher. C’est la même chose pour toutes les entités de l’Univers, y compris les planètes et les étoiles.

Pastor (guide spirituel, 21-11-87)


IMPORTANCE DU PLAN ASTRAL DANS LA MÉDECINE DU FUTUR


Artist Alex Grey

Pour tout ce qui est guérison, le plan astral est très utile. Dans le futur il va falloir que les hommes acceptent l’existence du plan astral et développent les moyens de travailler avec lui, sans que pour autant ils aient besoin de se projeter ou vivre sur le plan astral.

Depuis le plan astral, on peut très bien voir où en est le plan physique. C’est ce que font les Maîtres. Ils ne viennent pas sur le plan physique pour voir ce que fait Joseph ou Anne Marie, non. Ils regardent le corps astral de l’individu, les résonances qu’a ce corps astral, les couleurs qu’il émet, et ils ont les indications de ce qui se passe sur le plan physique. Donc pour un guérisseur, qui veut devenir de plus en plus performant, il lui faut de toute manière arriver un jour à capter le plan astral, que ce soit par vision, par intuition, par inspiration ou par toucher, parce que généralement c’est dans l’astral que se détermine et qu’est vécue la maladie (sa manifestation physique étant une projection).

Sitôt après le plan émotionnel, vous avez le plan mental et ce n’est pas un plan où la maladie a lieu d’être, c’est impossible. La constitution de ce plan, les molécules qui s’y agitent, l’atome qui y réside, ne sont pas faits pour être malade. Si la maladie essayait d’entrer dans ce plan, elle serait complètement détruite et éliminée.

Autrement dit, sitôt que vous vous placez entièrement sur le plan mental vous n’êtes que de la santé, mais tant que dans le corps astral il y a quelque chose qui ne va pas, soit dans la réception d’une énergie, soit dans l’émission d’une énergie, soit à cause d’un problème karmique ou quoi que ce soit d’autre, il peut y avoir maladie. Donc lorsque vous voulez vous soigner, soignez le corps astral et pas le corps physique. C’est le défi de la nouvelle médecine. Si vous soignez le physique, que ce soit par des moyens mêmes très développés qui paraissent énergétiques, vous n’y arriverez pas, parce que la racine n’est pas là, la racine est dans l’astral et c’est à ce niveau-là qu’il faut faire circuler les énergies, manipuler, ou débrider les énergies.

Pour un guérisseur quel est l’aspect capital de sentir le corps astral ?

C’est qu’il va avoir une véritable tomographie énergétique, et donc médicale du malade. Il va voir qu’à tel endroit il y a blocage, qu’à tel autre il y a une ulcération, qu’à tel autre il y a autre chose, et tout son effort va être de calmer le corps physique, de dépolariser le corps physique. Dépolariser le corps physique c’est quelque chose que la médecine doit aussi découvrir, car ainsi, vous arrivez à toutes les anesthésies.

En changeant de polarité, vous empêchez le système nerveux de transmettre les codes et les informations au cerveau. Donc automatiquement vous êtes dans un état d’anesthésie le plus complet. Pour dépolariser, il faut couper les circuits d’énergie qui circulent dans l’homme. Il faut donc faire en sorte que ces énergies circulent vers l’extérieur plutôt que vers l’intérieur. Il ne faut plus que le rayonnement des énergies soit concentrique, il faut qu’il s’échappe et ainsi les énergies s’échappant, elles ne rentrent plus dans l’organe, dans le corps, et l’organe peut-être à souhait opéré, coupé, tranché, l’individu ne sentira rien, parce que les énergies ne vont plus à cet endroit. C’est un peu, comme si, pour ne rien sentir, vous enleviez tous les nerfs qui se situent à ce niveau-là.

Donc pour revenir à la guérison depuis le plan astral, ce qu’il faut aussi savoir, c’est que l’homme va être victime de maladies qui viennent de plus en plus du plan astral. C’est un peu comme si chaque race avait ses maladies. Lorsque l’on regarde dans le passé, dans les autres races, l’on s’aperçoit que les maladies étaient dues le plus souvent au plan physique, parce que les races n’étaient qu’en formation, et que tous les problèmes venaient du fait que les entités, les âmes avaient beaucoup de mal à s’accorder avec le plan physique et que le corps physique lui-même avait du mal à se constituer parfaitement tel qu’il est constitué aujourd’hui.

(Ici, Pastor se réfère aux premiers humains qui étaient encore subtils et à peine commençaient à former un corps physique, je le détaille en races-racines)

À l’heure actuelle, dans la cinquième race-racine où nous en sommes, le corps physique est absolument constitué et il peut même fonctionner de lui-même sans l’intervention de l’homme. Autrefois, il fallait la participation de la volonté de l’âme pour que tel ou tel organe fonctionne.

(C’est ce qui a fait dire, d’ailleurs à beaucoup de religion, que l’âme a chuté jusque dans la matière. Elle n’avait que cela à faire pour que la matière puisse avoir lieu. Elle ne pouvait pas faire autre chose, sinon, elle n’aurait jamais eu de matière, jamais eu d’instrument d’évolution donc).

Maintenant que le corps physique est parfaitement constitué, que vous respirez sans problème, sans y penser, que votre système digestif digère de lui-même sans que vous fassiez l’effort, que vous arrivez à bouger sans prédéterminer toujours vos gestes, maintenant que tout cela est acquis, tout le point de friction se situe depuis le point astral par rapport à l’âme.

Avant, il y avait friction depuis le plan physique par rapport à l’âme et les maladies étaient beaucoup plus torturantes. Non pas que l’être humain ne  souffrait plus, pas du tout, mais il y avait davantage de difformités, parce que c’était justement là le point de friction, le physique. Et ainsi, cela a donné lieu, à tous les monstres, que l’on décrit parfois dans les mythologies.

Maintenant dans son évolution, l’individu se situant complètement sur le plan astral, les maladies viennent donc depuis ce plan et depuis tous les aspects de ce plan de détachement, d’attachement etc. Et c’est pourquoi la nouvelle médecine doit absolument s’occuper du plan astral, sinon, elle sera complètement dépassée, elle ne trouvera même plus la raison de la maladie.

_  _  _

Chaque chose se faisant en son temps, la médecine l’admettra dans un futur prochain, tout simplement à cause de la prolifération des guérisseurs. Un beau jour, ils se rendront compte que, finalement chez les guérisseurs, ils en existent d’authentiques et qui ont un véritable effet sur les maladies. Et les maladies devenant de plus en plus énigmatiques et les guérisseurs obtenant de plus en plus de résultats, puisque se situant complètement dans les énergies, ils vont être obligés d’enquêter, obligés de se rendre compte, et finalement de prendre cette science jusque dans leurs universités. Mais il se passera le même problème, et le même décalage pour un autre plan.

Pastor (guide spirituel, 07-11-87)


Le développement des antibiotiques pendant le XXe siècle fit penser à certains chercheurs que les maladies seraient bientôt éliminées. Paradoxalement dans ce siècle XXI, malgré qu’on dispose de connaissances en génétique et d’une technologie beaucoup plus avancée, les chercheurs sont de plus en plus préoccupés. Les microbes sont chaque fois de plus en plus immunes aux antibiotiques, on découvre très peu de nouveaux antibiotiques, et sont apparu des nouvelles maladies comme le sida ou les maladies dégénératives mentales que malgré tous nos progrès, on n’arrive pas les guérir.

Il semble que la prophétie de Pastor est en train de s’accomplir...

LE BAS ASTRAL



Le bas astral correspond à l’endroit du plan astral où se situent les vibrations les plus basses. C’est-là où convergent les énergies négatives et habitent les êtres maléfiques. Contrairement à ce que les gens pensent le bas astral est œuvre du Créateur.

Mais alors comment est-ce possible que ce soit Dieu qui ait formé l’enfer comme certains le nomment populairement ?

On confond toujours les énergies d’involution avec le mal, ce qui fait que l’on ne comprend plus rien aux histoires du diable et du bon Dieu. Les énergies d’involution sont nécessaires à la vie tout autant que les énergies d’évolution, ce sont les deux pôles qui permettent l’équilibre, comme le jour et la nuit. S’il n’y avait que le jour, le soleil finirait par sécher toute la végétation, s’il n’avait que la nuit la photosynthèse ne pourrait pas s’effectuer. Le jour et la nuit créent l’équilibre qui permet la vie sur Terre. De même les énergies d’évolution et d’involution créent l’équilibre qui permet l’existence de l’Univers. Ainsi, ici les énergies d’involution sont nécessaires pour créer la matière, déplorablement ce processus fait qu’elles deviennent de plus en plus inconscientes, qu’elles tombent dans l’obscurité.

Lorsque l’on regarde l’arbre de la vie qui a sa transparence dans les cieux, forcément toutes les énergies sont positives. Lorsque l’on regarde l’arbre de la vie qui est projetée dans la matière, il est négatif, mais cela ne veut pas dire qu’il est diabolique, il est involutionnaire. C’est-à-dire que volontairement la conscience cosmique ha accepté de faire le processus inverse que vous faites d’évolution, c’est-a-dire d’involution pour devenir matière. (Ceci je le détaille en Règnes)


Où est le diable dans tout cela ? Le diable, c’est la partie de Dieu qui tombe dans l’inconscience, dans l’obscurité. (voir diable)


Que sont les entités du bas astral ?

Elles sont donc de plusieurs natures :

D’une part il y a les entités qui sont là depuis l’instant de la Création, et qui sont en fait les futures âmes de tous les éléments que ce soit de la nature, des minéraux ou de quoi que ce soit de dur, de tangible, de concret. Il ne faut pas toucher à ces entités-là. C’est le réservoir de la survie de la matière en tant qu’énergie. Sans ses créatures la matière retournerait à son état subtil et ne pourrait pas exister le monde physique que nous connaissons. Malheureusement le prix à payer est l’obscurcissement temporel de leur conscience, de leur lumière, de leur divinité. C’est pourquoi cette hiérarchie d’êtres est plongée dans les ténèbres. On ne peut pas créer la matière d’une autre forme. Dans chaque ronde un groupe de monades (Egos divins) seront affectés à cette tâche nécessaire. Il faut les laisser tranquilles. (voir règne souterrain)


Puis il y a le bas astral créé par l’humanité. Il faut savoir que l’homme, lorsqu’il agit, lorsqu’il pense, lorsqu’il décharge des émotions, il crée une vibration, il crée une forme, ainsi l’homme lui aussi géométrise. C’est pour cela que dans les auras on peut voir des formes, en plus de couleurs, qu’elles soient géométriques ou symboliques.

(L’individu capable de voir ces symboles et ces formes, est un clairvoyant qui a donc accès à la vision du corps bouddhique, alors que la plupart du temps, l’individu ne voyant que des couleurs, n’a pas accès au maximum qu’au corps astral, rarement au corps causal qui lui aussi émet des couleurs)

Donc ces entités qui sont dues à l’immaturité dans l’évolution de l’homme et à toutes les actions de l’homme, ne sont pas nées de part une loi nécessaire à la Création.


NETTOYAGE PERIODIQUE

Lorsque le disciple va recevoir une initiation, il faut d’abord qu’il purifie son corps astral. De même lorsque l’humanité s’approche d’un nouveau plan initiatique, il faut dans un premier temps complètement nettoyer le plan l’astral, et c’est ce qui se passe à l’heure actuelle. Un homme, en tant qu’individu, peut facilement nettoyer son corps astral, c’est ce qui va ressortir en tant qu’épreuve ou en tant que karma, et ainsi individuellement il va pouvoir aller prendre son initiation. Mais lorsqu’il s’agit d’initier toute une humanité, même si l’on essaye de répartir le karma de façon individuelle, il y a un karma de masse, un karma collectif qu’il faut absolument purger, afin que ces entités, ces fantômes du bas astral, fabriqués par l’humanité involutionnaire, soient complètement dissous. (voir le plan éthérique est en train de s’intensifier)

C’est ce qui crée parfois des furoncles comme la guerre, les crises, comme tous les problèmes que vous connaissez, que ces problèmes soient sociaux, politiques, ou quoi que ce soit d’autre. C’est une façon d’évacuer, de brûler, dans une prise de conscience générale, ces entités-là.

C’est ce qui est exprimé dans la Bible lorsqu’il est dit : qu’il faudra nettoyer les cieux, avant que l’homme soit nouveau. C’est ce qui a permis à Jésus de dire que l’homme devait renaître.

Personnellement je le trouve en forme d’allégorie quand la Bible mentionne que Jésus purifia le temple en chassant tous les marchands (Saint Jean 2:13-22)

Pourquoi est-il très important de se couper de ce bas astral ?

La plupart des individus, dans la mesure de leurs vibrations, de leurs dépressions, de leurs maladies ou de leur manque d’évolution, sont plus en rapport avec le bas astral, que quoi que ce soit d’autres. Ils sont investis par les vibrations de ce bas astral, voire même les entités de ce bas astral, qui les poussent à produire de plus en plus de rayonnements négatifs, voir à s’abîmer aussi de plus en plus dans leurs débauches, ou dans leurs crimes.

Tant qu’il y aura des points d’ancrage pour les entités du bas astral, il y aura pénétration du bas astral dans l’aura de l’humanité, d’où la contagion possible. Alors que si, comme le dit justement la prière que vous récitez en début des travaux comme ouverture, « que les portes du mal soit scellées », il ne s’agit pas de claquer la porte au diable. Que soit scellée la porte du mal, veut dire, que de façon déterminée, soit close la relation du physique avec le bas astral. Ainsi toute l’origine du mal ou de ce qui assombrit le destin de l’humanité, sera définitivement coupé.



LE PLAN ÉTHÉRIQUE EST EN TRAIN DE S’INTENSIFIER



De même que les disciples ont des initiations au cours de leur développement, l’humanité dans son ensemble est en train en ce moment d’avoir une initiation, c’est-à-dire qu’elle monte un échelon dans son évolution cosmique. Connu populairement comme le passage de l’ère du poisson a l’ère du verseau. Cette initiation se fait progressivement en une période qui implique plusieurs générations. 

(En fait, les initiations que reçoivent les disciples sont les mêmes initiations que postérieurement recevront les humains de manière générale. Les disciples simplement avancent plus vite que l’humanité dans l’évolution cosmique)

Lorsque l’humanité tout entière doit monter une nouvelle marche dans son développement cosmique, la Hiérarchie des Maîtres qui guide son évolution va faire descendre une nouvelle énergie d’une vibration plus intense aux antérieures qui va apporter aussi un nouveau état de conscience. Il y a une intensification de vibration pour que l’homme soit capable d’intégrer un plan de conscience plus élevé, car il n’est pas possible de changer de plan de conscience, s’il n’y a pas un changement du taux vibratoire de la matière, de la substance, de l’énergie qui la constitue, car énergie et conscience sont comme les deux faces d’une même monnaie. Je l‘explique dans l’espace-temps d’Einstein à l'ésotérisme .

(Il ne faut jamais, jamais dissocier l’énergie de la conscience, sinon vous ne comprendrez rien au principe initiatique et vous serez parmi tous ceux qui se plaignent de ne pas avoir obtenu la vision du maître, de ceci ou de cela, alors que vous méditez, que vous faites du yoga, que vous êtes des ascètes, etc.)

Lorsque vous vous élevez à un taux de conscience X, automatiquement vous avez accès à toutes les énergies X de ce taux de conscience, et ici la Hiérarchie fait la démarche inverse. Pour initier l’humanité à un taux de conscience X, elle va progressivement augmenter la vibration des plans subtils dans lesquels l’humanité vit. Ceci doit se faire très doucement parce que si c’était fait d’un seul coup les corps des êtres humains ne le supporteraient pas.

Sans énergie, l’homme n’arrive pas à découvrir le plan de conscience. Et l’énergie dans ce cas-là n’est pas à être considérée comme un carburant, comme un stimulant, qui le fera monter, mais comme l’avant-garde du plan de conscience.

Ainsi les Maîtres envoient une énergie qui est le principe dynamique d’un plan de conscience. Pour que ce plan de conscience devienne une objectivité, une réalité, l’énergie que le constitue va d’abord se précipiter dans l’astral, puis dans le plan éthérique de la planète, pour espérer que les hommes suffisamment évolués et sensibles soient touchés, soient inclus dans ce plan de conscience, et qu’ils le concrétisent dans la matière, jusque dans la molécule, jusque dans l’atome physique, et que cela déclenche tout un processus d’initiation, même si cela se passe inconsciemment au niveau des autres hommes.

Ainsi l’énergie circulant permet au plan de conscience attendu, de circuler lui aussi et c’est cela qui perturbe l’humanité. Chaque fois qu’il y a un changement de plan de conscience, il y a cette énergie, cette conscience qui circule et qui essaie de trouver les cerveaux, les chakras, les individus, les évolutions appropriées, pour devenir une objectivité, une réalité manifestée.

_  _  _

Cette transformation a déjà eu lieu dans le corps énergétique de la Terre (connu comme plan pranique ou éthérique) et elle est en train d’affecter le corps éthérique des hommes. Les problèmes viennent lorsque l’homme, pas encore suffisamment ouvert, pas encore suffisamment subtil, est suscité par ce plan de conscience. C’est en fait comme un individu enfermé chez lui alors que l’on frappe très fort à sa porte d’entrée :

« Ouvre-moi, je suis plein de soleil, je suis plein de lumière. Si tu ne me permets pas d’entrer, je vais devoir brûler tes murs, parce que mon devoir c’est d’entrer. Comme l’eau d’un torrent je me répands partout et j’imprègne tout. Telle est la nature de mon action. »

Une énergie initiatrice est toujours une énergie que l’on doit considérer comme un solvant, quelque chose qui va dissoudre. Une énergie initiatrice est toujours quelque chose qui va d’une certaine manière, par son acidité, dissoudre les nœuds, les blocages, les idées archaïques, les principes arriérés, les anciennes réactions, pour faire place à une nouvelle dimension, à un nouveau champ de liberté.
Pastor (guide spirituel, 21-11-87)


Voir aussi :

EST EN DANGER LE RÉSEAU ÉNERGÉTIQUE DE LA TERRE ?



Devant l’énorme agression que fait l’humanité sur la planète : on est en train de contaminer l’eau, la terre, l’air ; on détruit les habitas naturels ainsi que de nombreuses espèces du règne animal et végétal ; on joue dangereusement avec le nucléaire, les microbes et prochainement avec la génétique, etc.

Beaucoup de personnes se demandent si tout cela n’est pas en train d’affecter gravement le système énergétique de la Terre (connu comme plan pranique ou éthérique), de la même manière qu’une vie remplie d’abus (alcool, drogues, etc.) affecte gravement le corps énergétique des individus causant faiblesse, maladies et même la mort.

La réponse est OUI et NON.

NON parce que l’aura de la Terre, celle qui vous fait tant de soucis, n’est pas du tout en mauvaise santé, parce qu’il faut différencier deux auras en fait, c’est pour cela qu’il y a confusion. Les hommes imaginent l’aura de la Terre, comme étant celle qui est composée par toutes les auras humaines, les actions et les pensées humaines. L’aura de la terre, est en fait, l’aura du Dieu planétaire et cela est complètement différent, car si l’aura de la Terre était soumise à l’aura de l’humanité, la Terre aurait déjà péri dans les plus grandes et plus chaudes cendres que l’univers n’ai jamais connues. 

(De ce fait, l'évolution cosmique consiste en partie que l'humanité apprenne à vivre en harmonie avec les énergies et les lois de l'Univers) 

Donc le corps énergétique de la planète, celui qui constitue votre plan spirituel se porte bien, parce qu’il n’est soumis qu’au rayonnement des Maîtres et le rayonnement du Logos planétaire.


Par contre, l’aura de l’humanité est en piteux état, il ne va pas bien du tout parce que cette aura est directement liée aux pensées et aux actions des hommes, ainsi qu’à la nature astrale de toutes les entités qui ont pu depuis des milliers d’années avoir une relation avec les hommes. (connu comme le bas astral)


OUI parce que l’aura de l’humanité se développe et tire sa vitalité de l’aura du Dieu planétaire et de sa condensation représentée par la nature. Ce qui fait que lorsque vous attaquez la nature, vous attaquez le Dieu planétaire personnellement, jusque dans son foie, jusque dans ses reins et jusque dans ses yeux. Il faut apprendre à respecter son corps et sa chair. Lorsque vous voyez des arbres, vous n’avez pas affaire seulement à des arbres, vous avez affaire aux poumons du Dieu planétaire.

Que penseriez-vous d’un microbe qui vient vous attaquer vos propres bronches ?

Vous seriez malade et en colère, vous essaieriez de combattre le microbe, de vous débarrasser du microbe. Alors, imaginez quel est le problème du Logos planétaire, lorsqu’il s’aperçoit que vous vous comportez comme des bactéries. Imaginez toute sa souffrance, lorsqu’il doit prendre la décision :

« Est-ce que je le chasse comme un parasite, ou est-ce que j’endure encore la maladie qu’il me fait supporter. Et si je suis contaminé, étant donné que mon corps astral extériorise l’astral des hommes, un jour il sera lui-même malade. »

Ainsi est vérifiée la loi qui dit que tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Créez le cancer dans la nature et vous l’aurez jusque dans votre ventre, votre cœur, votre cerveau, votre moelle épinière. Naturellement celui qui l’aura créé le premier, ne sera pas le seul à en souffrir, des millions d’innocents souffriront à cause de lui.

(Je suppose que c’est la raison occulte de pourquoi les maladies cancérigènes se sont tellement multipliées à notre époque)

_  _  _

Cet
aura de l’humanité vous devez vous en occuper, et c’est ce que je vous ai déjà dit mille fois, et c’est ce que je vous ai même dit de faire en vous proposant des prières collectives. C’est ce dragon que Mickaël doit terrasser, et en le terrassant, il permet au Christ de se révéler.
Pastor (guide spirituel, 21-11-87)

D’un point de vue profane, les prières faites par les groupes religieux pourraient paraitre une perte de temps, mais comme on peut le voir, du point de vue ésotérique, elles ont un effet guérisseur sur la partie énergétique de l’humanité.  Ceci je l’explique plus en détail dans l’aspect occulte de l’énergie .

Voir aussi :


NUCLÉAIRE, BÉNÉFIQUE ou NUISIBLE ?



Quelles sont les conséquences sur la planète par l’usage de la bombe atomique durant la dernière guerre et actuellement lors de chaque essai nucléaire ?  Dommagent-ils le réseau énergétique planétaire ?  Les scientifiques vont-ils trouver un moyen de neutraliser le danger des déchets nucléaires, de reconvertir cette énergie ?

Il ne faut pas tourner au tragique tout ce qui est nucléaire. Certes, il y a là un danger, mais comme tous les dangers sont significatifs de chaque âge, l’individu ou plutôt la masse des hommes a tendance à y voir tout le drame dû à son âge, à son type d’évolution. Ainsi la grande peur à l’heure actuelle est le nucléaire, autrefois c’était autre chose et demain ce sera encore autre chose.

Pourquoi le nucléaire aujourd’hui ?

Parce que tout simplement l’individu qui n’en a pas encore absolument la maîtrise, doit passer de toute façon à des applications et à des expérimentations poussées. Ce qui fait le grand drame entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre le nucléaire, ne se résume qu’à cela, aux expérimentations.

Cependant, la recherche dans le nucléaire ne doit pas être abandonnée. Il faut au contraire la poursuivre, parce qu’à la clé il y a une grande découverte. Une découverte d’une immensité que l’homme ne peut imaginer, qui est capital pour son évolution et le développement de son entendement. 

Il faut donc que les hommes s’entendent, pour que les expérimentations et les utilisations soient faites de façon raisonnable. Mais il n’y a pas que le nucléaire qui soit un danger, car lorsqu’il s’agit de faire utilisation raisonnable, toutes les énergies sont un danger, qu’elles soient nucléaires, magiques, ou quoi que ce soit d’autre. Vous n’avez pas que le nucléaire pour détruire la planète, il y a bien d’autres armes beaucoup plus dangereuses que le nucléaire.

Par le nucléaire, admettons qu’il y ait une explosion. Cela détruirait l’humanité c’est certain, mais cela ne détruirait pas la planète, parce que l’énergie étant semblable à l’énergie, le nucléaire étant de l’énergie, il y a destruction d’une certaine créature, mais il n’y a pas destruction de la planète, qui elle-même n’est qu’un agglomérat d’énergie. C’est un peu comme si l’on essayait de noyer un poisson. On n’y arriverait pas, parce que le poisson vit dans un élément qui est l’eau, donc l’eau ne pourra jamais lui faire de mal.

Le nucléaire ne pourra jamais détruire la planète, pas plus que perturber les ondes électromagnétiques d’une planète à une autre, parce que le nucléaire est de l’énergie. Par contre, cela risque fortement de détruire l’humanité, mais ça, c’est différent et il ne faut pas confondre les deux. 

Il y a des armes beaucoup plus dangereuses que le nucléaire qui risquent d’entamer les équilibres, les harmonies, c’est toutes les armes chimiques et biochimiques. Et puisqu’on en parle moins, puisqu’on en parle peu, l’homme, l’opinion publique, n’en fait pas état et ne crée pas une source de peur, alors que la peur devrait plutôt se situer là. 

S’il y a une explosion nucléaire comme je vous ai dit, il y a destruction des corps, mais au bout d’un X temps du retour des énergies, la vie redevient possible, et cela a déjà été prouvé, car cela s’est déjà passé.
(Je ne sais pas si là Pastor se réfère à Hiroshima et Nagasaki ou à des temps très anciens, inconnus des historiens)

Par contre, lorsqu’il y a une contagion, s’il y avait, pouvons-nous l’imaginer, une guerre chimique, une guerre faite à partir de bactéries complètement inventées par les hommes, par la folie de l’homme, il n’y aurait aucun moyen d’anéantir ces créatures, aucun moyen de redécouvrir un équilibre. Il y aurait mutation et la terre ne redeviendrait qu’un caillou. Un caillou qui serait abandonné à un système d’évolution, dont personne ne voudrait s’occuper, parce qu’il n’y aurait pas d’âmes à investir dans ces créatures. 

(La raison de pourquoi les microbes naturels malgré toutes les mutations que peuvent avoir, ne pourraient pas causer les mêmes dommages, je l’explique dans microbiologie) 

Si vous voulez combattre utilement, combattez ces armes-là et laissez tranquille le nucléaire. Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez pas le devoir de conscientiser les hommes responsables du nucléaire. Car, toute chose qui est faite sans responsabilité, toute chose qui est faite sans précaution, peut amener des conséquences dramatiques. Donc ce qu’il faut absolument développer chez les hommes, c’est avant tout une pleine responsabilité de leurs actes, vis-à-vis des autres êtres humains qui risquent de pâtir de leurs actes. Mais laissez le nucléaire tranquille, et occupez-vous plutôt des armes directes, qu’elles soient chimiques ou simplement à balles, ou quoi que ce soit d’autre, occupez-vous vraiment de l’arme qui tue, au lieu de vous battre pour une potentialité qui n’arrivera de toute manière jamais.

Des accidents, certes, sont inévitables (la catastrophe de Tchernobyl s'était produite un an et demi avant, le 26 avril 1986), parce que les accidents reposent sur la responsabilité, la compétence et l’intelligence humaine. Mais une destruction, ne la craignez pas, elle n’aura jamais lieu, jamais, jamais, jamais. Et j’en donne pour preuve le fait que, même de façon inconsciente, aucun homme n’a décrété l’établissement, soit de centre de recherches, ou de centre de production d’énergies sur les lieux qui vont être touchés par les transformations géologiques de la terre. Aucun de ces lieux-là ne se trouve fourni en centrale nucléaire ou centrale de recherches.

Naturellement vous pouvez dire que certaines sont implantées dans des endroits suspects. Oui, tous les endroits sont suspects, mais ce ne seront pas ceux qui vont être touchés par les transformations géologiques de la terre. N’ayez aucune crainte, battez-vous pour ce qui est concret, battez-vous pour ce qui est réel et pas pour des fantômes dans des placards.
Pastor (guide spirituel, 21-11-87)

_  _  _

Malheureusement Pastor n’a pas dit quelle découverte si capitale doivent faire les êtres humains dans le nucléaire, probablement parce qu’il n’avait pas le droit de la dévoiler, car il y a certains secrets que l’humanité doit découvrir par elle-même. Entre les possibles réponses qui me viennent à l’esprit à partir de l’enseignement ésotérique, il y a :
  • Découvrir que les atomes ont aussi une conscience, évidemment en correspondance avec leur nature microscopique. Ce qui changerait radicalement la notion que se tient actuellement de ce qu’est la vie.
  • Découvrir que la matière peut se diviser à l’infini. Toute particule est composée par des particules plus petites et plus subtiles, ce qui ouvrirait les portes à la science pour connaitre et explorer les plans subtils. 
  • Dans une autre conversation Pastor avait expliqué qu’il existe un autre moyen d’utiliser l’énergie nucléaire sans besoin de casser l’atome comme les scientifiques le font aujourd’hui. Dès que je la retrouve je la détaille.



Il aurait été intéressant d'entendre l’opinion de Pastor au sujet de la menace croissante d'un acte terroriste avec une bombe nucléaire, qu’à l'époque de la conversation était inexistante. Toutefois, si cela se produisait, je ne blâmerais pas la science, mais la quantité colossale de missiles nucléaires construits principalement par les États-Unis et l'ex-Union soviétique et dont-ils ne savent pas quoi faire avec eux maintenant.


J’AI TROUVE LA RÉPONSE

Dans la conférence du 86-12-06 il donne la réponse :

« Il faut que les scientifiques aillent beaucoup plus loin dans la recherche nucléaire, car c’est de là que se découvrira la science sacrée des rayons. Ils verront comment les atomes se créent, s’assemblent, se désassemblent, en fait que toute cette action n’est délimitée que par sept forces, ils auront le loisir de jouer avec les mutations de ces forces.
C’est pourquoi, avant d’en arriver à cette compréhension, il faut absolument que le monde se spiritualise, car l’homme pourrait opérer toutes les mutations possibles, car il pourrait créer un nouvel homme, il pourrait créer une nouvelle race d’animaux, une nouvelle espèce d’arbres, il pourrait aussi créer de nouvelles énergies. »

Une telle connaissance apporterait un tel pouvoir que si l’homme n’a pas développé d’abord sa conscience et sa responsabilité, il pourrait causer de grandes catastrophes.

Les rayons je les explique dans les sept rayons cosmiques.